Loading...

M9 – le musée multimédia du vingtième siècle italien

M9, le nouveau musée multimédia italien du vingtième siècle à Mestre, dans la province de Venise, est plus qu’un musée: il s’agit d’un important projet de restructuration urbaine créé par le bureau d’architectes Sauerbruch Hutton, qui a gagné le concours du 2010 lancé par la Fondation de Venise, auquel ont participé aussi six célèbres bureaux d’architects internationaux.

Le projet se fonde sur la récupération d’un entier quartier condamné depuis plusieurs années, où il y avait aussi l’ancien Couvent des Grâces du fin de seizième siècle et un bâtiment directionnel des années 70.
Plus que cinq mille mètres carrés accueillent un grand volume triangulaire qui comprend musée, galleries et auditorium, et un deuxième volume plus petit qui abrite le centre commercial innovant.
Les deux volumes sont revêtus par un matériel céramique polychrome, composé par des lattes appliqués en diagonal (trait distinctif du style des architects) de 13 couleurs à une échelle chromatique similaire au contexte environnant. En outre, une terrasse au sommet du quartier triangulaire donne une vue panoramique du centre historique de Mestre.
Le point fort du projet est l’intégration du nouveau bâtiment dans le contexte urbain: les architects ont dessiné les espaces publics comme des éléments constitutifs d’un nouveau centre et ils ont ajouté une liaison piétonne de la place E. Ferretto jusqu’à la rue Cappuccina, c’est-à-dire la rue principale qui mène tous les modes de transport à ce quartier.

Le protagoniste du projet est sûrement le musée M9, unique en son genre. Il se développe dans deux étages consacrés à l’histoire de l’Italie du vingtième siècle, en racontant aux italiens leur passé à l’aide des nouvelles technologies. Un parcours divisé en huit sections avec des installations interactives conçues par cinq bureaux spécialisés en multimédia. Un voyage parmi grands et petits événements, de la démographie à la langue, au cinéma et à la musique; du style de la vie quotidienne à l’évolution de la politique.

“Ce musée devra changer tout le temps”, a dit le directeur Marco Biscione, “un musée de multimédia où la technologie joue un rôle très important, mais la technologie devient obsolète et pourtant le musée devra évoluer en termes de modalité de présentation ainsi qu’en termes des contenus”.

En plus des étages de l’exposition, l’M9 possède aussi un cinéma-auditorium de deux cents places assises avec technologie 4k de haute définition et lunettes de vision virtuelle.
M9 n’est pas un musée traditionnel, c’est un centre multi-fonctionnel riche en événements, parfaitement conforme aux standards européens. Une structure qui aspire à devenir un important point de référence national et à donner nouvelle vie à la ville, souvent pénalisée par la difference de l’offre culturel entre Mestre et Venise.